Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/05/2009

Abattage clandestin de viande halal: trois mises en examen

PIC00066.JPGMARSEILLE - Trois personnes ont été mises en examen jeudi à Marseille à la suite du démantèlement mardi d'un vaste réseau d'abattoirs clandestins de viande halal, a-t-on appris auprès du parquet.

Le mot arabe halal signifie licite à la consommation, selon les préceptes islamiques.

Georges Morelli, un agriculteur-éleveur de 63 ans et chef présumé de la filière illégale, Khalifa Belgrioui, sacrificateur, et Sadock Medeni, agriculteur, ont été mis en examen, a indiqué à l'AFP le procureur-adjoint de la République de Marseille Marc Raffin.

Parmi les sept chefs d'inculpation retenus contre eux figurent "l'abattage d'animaux de rente en dehors d'un abattoir dans des conditions illicites" ainsi que "la mise sur le marché de produits d'origine animale préjudiciables à la santé humaine ou dangereux", en l'occurrence de "la viande fraîche dépourvue de contrôle sanitaire".

Lire la suite

10/05/2009

Boeuf aux hormones : Etats-Unis et UE trouvent un accord

boeuf3.JPGUn accord préliminaire a été signé mercredi entre les Etats-Unis et l’Europe dans le dossier du bœuf aux hormones. Un conflit qui dure depuis les années 1980. Le ministre de l'Agriculture Michel Barnier a déclaré jeudi qu’il restera "attentif aux conditions de mise en œuvre" de cet accord. Outre-Atlantique, des sénateurs américains regrettent que les animaux traités aux hormones de croissance y soient toujours bannis.

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont annoncé mercredi avoir signé un accord préliminaire qui doit leur permettre de régler leur conflit sur la commercialisation en Europe du bœuf américain. Celui-ci autoriserait la vente uniquement de viande d'animaux non traités aux hormones. En contre-partie, les Etats-Unis devraient renoncer au triplement des taxes douanières contre le Rochefort qu'ils envisageaient depuis janvier.

Lire la suite

Produits périmés, heures supplémentaires non payées

Produits périmés, heures supplémentaires  non payées: la note pourrait être salée pour Carrefour

GS- rayon-Centre.jpg

Faux poids sur l'étiquette, produits périmés, surgelés mal conservés... Carrefour accusé de fraude

L’enseigne d’hyper et de supermarchés comparaissait devant le tribunal de police d’Evry (Essonne), ville où est installé son siège national, pour une série de dysfonctionnements au sein de six magasins francilien.
Manque de traçabilité sur la viande, étiquetage non conforme, dates limites de consommation dépassées, produits surgelés conservés à température ambiante ou heures sup non payées…

L’inspection du travail et la répression des fraudes ont ainsi relevé plus de 2 500 entorses à la loi.

Si le tribunal de police suit les réquisitions du ministère public, ces infractions pourraient coûter au géant de la grande distribution la bagatelle de… 220.000€.

 

9 mai 2009

Source et dossier complet.